Samedi 19 mars 2011 à 17h00


Table-ronde : Vie intellectuelle et engagement politique des immigrés kabyles

Les immigrés kabyles adoptent progressivement la culture syndicale et politique
du mouvement ouvrier. L’expression artistique participe à la formation d’une
conscience nationaliste et indépendantiste ainsi qu’à la revendication d’une ex-
pression identitaire et culturelle spécifiquement kabyle. Animée par Marie Poinsot,
rédactrice de la revue Hommes et migrations. Avec Mohand Dehmous, habitant du
quartier, Naïma Yahi, historienne de la culture, Mustapha Harzoune, spécialiste de
la littérature issue de l’immigration, Omar Carlier, professeur spécialiste du Ma-
ghreb contemporain. En partenariat avec la Revue Hommes et migrations.

Mentions légales et crédits